Selon un rapport publié par l’avionneur Boeing, les compagnies aériennes vont devoir recruter plus d’un demi-million de pilotes au cours des 20 ans à venir.

Tout juste centenaire, l’aviation commerciale continue de se développer à une vitesse affolante. En 2014, ce sont environ 3,3 milliards de passagers qui ont emprunté des appareils aux quatre coins de la planète. Et ce n’est (presque) rien par rapport à ce qui pourrait suivre. En 2030, le trafic devrait ainsi avoir quasiment doublé pour franchir la barre des 6 milliards de personnes transportées, selon les estimations de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Résultat : le secteur et les compagnies sont contraints de s’adapter, d’augmenter continuellement leurs capacités de transport, de continuer à former et à recruter pilotes et personnels. Pourtant, l’étude annuelle sur les besoins du marché que vient de dévoiler le constructeur américain Boeing montre que les besoins ne vont cesser de grandir.

38.000 avions supplémentaires

Selon le rapport, les compagnies aériennes auront ainsi besoin d’embaucher pas moins de 558.000 pilotes de ligne au cours des 20 ans à venir pour compenser la croissance constante du trafic aérien et les départs à la retraite. De la même manière, elles devront acquérir quelque 38.000 avions pour consolider leurs flottes et engager plus de 600.000 nouveaux techniciens.

Une nouvelle bienvenue pour un marché de plus en plus pénalisé ces dernières années par les difficultés financières des compagnies aériennes. Si la zone Asie-Pacifique aura besoin de recruter plus de 220.000 pilotes, l’Europe devrait, elle, en engager 95.000, explique le rapport. Premier signe de cette demande croissante de nouveaux personnels : en 2015, elle est déjà de 4% supérieures aux estimations en ce qui concerne les pilotes, de 5% pour les techniciens.

Source d’info : Le monde va-t-il manquer de pilotes de ligne ?
par Paul Guyonnet publié le 22/07/2015